Logo.jpg (51455 octets)

Accueil
Remonter

 

La Manufacture d'armes de Saint-Etienne                                                                     

Sous le Second Empire, au cœur du premier bassin industriel de France, est construite une usine alors à la pointe de la modernité : la Manufacture d’armes de guerre de Saint-Etienne. Avec l’adoption en 1866 du Chassepot (canon en acier, culasse mobile et percussion à aiguille) comme modèle réglementaire, l’Etat décide de mettre en œuvre pour la première fois une production mécanisée à échelle industrielle. Saint-Etienne se voit enfin dotée d’une manufacture digne de ce nom, conçue pour assurer la quasi totalité de la fabrication des fusils de guerre en France. En lien étroit avec la métallurgie locale, des machines sont créées ou adaptées des modèles américains et anglais dans le but d’atteindre à l’interchangeabilité. Tout au long de l’ouvrage, de l’atelier à l’usine, on découvre le cheminement d’une culture technologique novatrice au service de l’intérêt national. La nouvelle manufacture est également un lieu de mutation sociale, qui voit le remplacement des armuriers spécialisés par des ouvriers tourneurs, ajusteurs ou fraiseurs. Jouant le rôle de précurseur, elle devient un moteur et un modèle pour d’autres entreprises du bassin stéphanois. A l’heure de la reconversion civile du site, la mise en perspective historique du design des armes de guerre, né de la confrontation à la mécanisation, trouve ici toute sa pertinence.

Textes : Bernard Bacher - Jean-François Brun - Eric Perrin

Coédition Un, Deux...Quatre Editions et Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Etienne.

Paru en juin 2007

184 pages ; illustré ; 24 x 32 cm.

25

ISBN 978-2-35145-052-9

EAN 9782351450529