ART CONTEMPORAIN

Bernard Piffaretti

On inachève bien les tableaux

 

La position particulière de la peinture de Bernard Piffaretti s'affirme de façon transversale et sur plusieurs niveaux. D'une part, sa peinture manifeste une certaine continuité par rapport à la grande abstraction universaliste et spirituelle des figures de la première période de l'abstraction européenne tels que Casimir Malevitch ou Piet Mondrian, bien que celle-ci soit modifiée par son interrogation de l'espace et de la signification de la forme absolue. En d'autres termes, Bernard Piffaretti respecte profondément cette vision universaliste et ontologique, mais en même temps ne partage pas la croyance en un caractère spirituel et absolu de la peinture abstraite.

Lorand Hegyi

 

Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole.

 

Paru en avril 2009

80 pages / 16,5 x 20 cm

17 €

ISBN 978-2-35145-098-7

 


Hervé Bezet

Underline / Borderline

 

Hervé Bezet est arrivé à l’Appart à Poitiers à l’automne 2007, invité en résidence de création par l’association En attendant les cerises productions, avec l’idée de mettre en œuvre, de vivre et aussi de partager, ce qu’il nomme volontiers son « fantasme filmique ». Un fantasme qu’il lie au cinéma et à la figure de l’acteur empreint de son histoire, de ses mythes et de ses grands noms : Hollywood et la Cinecitta ; Welles, Bergman, Godard, Lynch, Tarentino et Van Sant ; De Niro, Kinsky, Huppert et autres monstres sacrés… Un fantasme qu’il lie aussi à l’art, à sa façon d’interroger le dispositif filmique (chez Douglas Gordon ou Thierry Küntzel), comme à sa façon de « dé-filmer » le cinéma (à l’instar de Huyghe ou de Bismuth), tout en donnant à voir ses conditions de production : intellectuelles, matérielles et économiques.

Isabelle Delamont

 

Paru en mars 2009

104 pages / 15,5 x 22 cm

25 €

ISBN 978-2-35145-096-3

 


Triny Prada Peintre, vidéaste et performeuse.

 

Triny Prada traverse la vie hors les clous. Cela lui a valu un accident qui a failli être mortel. Après de longs mois de convalescence, elle renoue avec sa pratique artistique et plus que jamais, ce mince fil qui l'a retenue à la vie nourrit son art. Ainsi au début il y a le dessin, puis la toile sur laquelle le fil dessine - avec une précision quasi chirurgicale - le plus souvent les visages des compositeurs qui l'inspirent : Bach, Stravinski, Philip Glass, John Lennon... Ensuite vient la performance : les pigments qu'elle broie longuement dans l'huile, et le geste. De la petite toile de tarlatane aux grands formats double face de 2 x 2 m, il y a le geste affûté, le mouvement fulgurant, la projection de la couleur qui emplissent ses toiles de signes de plus en plus prégnants. Son écriture court de la précision du dessin originel classique à l'urgence contemporaine du graffiti ou des tags. Avec la générosité qui la caractérise, elle nous entraîne dans un puits de lumière vivante, rythmée, un puits qui, tel une colonne aspirante, nous élève. Il y a une force qui se dégage et nous envahit pour peu que l'on s'attarde, pour peu que l'on se laisse aller. C'est une œuvre singulière dans laquelle il faut s'inviter pour en retirer un peu de cette énergie vitale qui est celle de Triny Prada. Car pour elle, son art est sa vie et sa vie est son art !

 

Paru en mars 2009

96 pages / 24,5 x 24,5 cm

25 €

ISBN 978-2-35145-095-6

 


Jean-Michel Alberola

La précision des terrains vagues

 

Avec son ironie subtile et profonde, avec les perspectives de l'imagination radicale, Alberola déjoue les abstractions rigides, téléologiques et mécaniques, qui inhibent les chances d'une action immédiate, empathique, souveraine. Son intellectualité tranquille et ses réalisations picturales raffinées, subtiles et très complexes créent un contexte dense de références politiques et poétiques, de contenus émotionnels, de narrations exemplaires, lesquelles mettent toujours au premier plan les micro-situations locales et concrètes des relations interpersonnelles.

 

Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole.

 

Paru en octobre 2008

80 pages / 16,5 x 20 cm

17 €

ISBN 978-2-35145-088-8

 


Marc Brunier-Mestas

PrinTemps

 

Lorsque j’ai connu Marc Brunier-Mestas à Cherbourg, il y a cinq ou six ans, et qu’il m’a montré ses gravures, ma réaction spontanée fut d’en acquérir une. Si cette impulsion a certainement des origines névrotiques ou fétichistes et n’atteste en rien, par conséquent, la qualité de l’œuvre, elle témoigne néanmoins de l’impact de ces petites dramaturgies visuelles d’apparence naïve et peu sophistiquée. Celles-ci ont d’emblée ce qu’on appelle en sémiotique une fonction indexicale (un rapport direct à leur référent) mais celle-ci est paradoxale en ce que le temps et des lectures successives n’en dissipent jamais le caractère énigmatique. Tel un plan cinématographique, elles ont un avant et un après qui leur confèrent un sens, sauf qu’il revient au spectateur d’en reconstituer la séquence hypothétique, ce qui n’est possible que par une projection interprétative des plus aléatoires, car elle variera nécessairement d’un spectateur à l’autre et à chaque lecture.

Extrait : Richard Crevier, 1er août 2006

 

Paru en juin 2008

112 pages / 21 x 27 cm

22 €

ISBN 978-2-35145-078-9

 


Françoise Pétrovitch

 

Supporters, Présentation, Tenir debout, Poupées,Twins, Masculin/Féminin… : ce sont là quelques-unes des séries de dessins que Françoise Pétrovitch a réalisées au cours de ces dernières années. Elles mettent en scène des figures de jeunes filles et de jeunes garçons, généralement anonymes. […] Simplement dessinées sur le fond blanc du papier, ces figures s’en détachent dans la fragilité de leur silhouette tout en faisant corps avec le support sur lequel l’artiste les a projetées. Si leur attitude en suspens ne s’accorde avec aucune narration particulière pour ne rien expliciter de leurs faits et gestes, du moins de ce qui motive ceux-ci, leur présence est telle qu’on ne peut les oublier sitôt qu’on les a croisées. C’est que l’art de Pétrovitch est requis par la mémoire. Une mémoire non pas individuelle mais collective, une mémoire plus ou moins partagée, consciemment ou non, et dont l’artiste nourrit chacun de ses actes. Ce qu’elle nous raconte ne tient d’aucun fil discursif mais d’arrêts sur images dont la force de signe l’emporte sur toute relation historiée.

 

Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole.

 

Paru en février 2008

64 pages / 16,5 x 20 cm

14 € épuisé

ISBN 978-2-35145-074-1

 


Jean-Paul Labro

 

En dix ans, Jean-Paul Labro a développé un vocabulaire personnel qui dialogue avec les dispositifs de Dan Graham, la dépense d'énergie de Bruce Nauman et l'art du dialogue de Vito Acconci. Dans ses dispositifs ou les caméras filment mais n'enregistrent jamais, il convoque le corps dans ses fonctions vitales, le souffle, l'endurance physique et l'imagination.

 

 

Paru en décembre 2007

168 pages / 17 x 24 cm

22 €

ISBN 978-2-35145-069-7

 


Victor Brauner

Un surréaliste européen

 

Troubles, êtres hybrides, atmosphères légendaires, le réel semble toujours être repoussé plus loin au profit d’un monde recomposé et fantastique. L’univers de Victor Brauner est empli d’une quête, d’une aspiration impalpable où les rêves et des créatures hors normes sont prêts à nous ensorceler, à nous guider dans un monde serein mais non sans cruauté parfois, où la rêverie la plus forte peut prendre forme et entraîner les spectateurs vers les rivages inconscients de l’imaginaire poétique.

Paru en octobre 2007

80 pages / 22 x 27 cm

20 € (ce catalogue est en vente exclusivement au Musée de Chambéry)

ISBN 978-2-35145-064-2

 


Mathias Gaillaguet

Apparitions

 

Une histoire de rencontres, un événement. Première Vision fouille, creuse, révèle, montre, syntétise, ouvre, projette, provoque ici l'expression d'une rencontre. Un instant, quatre jours en fait, pour partager avec le public et les acteurs de Première Vision toute la richesse des passerelles entre les univers de création. Rencontre entre Marali Crasset, Mathias Gaillaguet, Michel Bulteau et Première Vision. Croisements fertiles entre le design, la scénographie, l'expression artistique, l'écriture et la mode. Rencontre avec la force du pluriel, la beauté de la surprise, la perception sans la connaissance, la sensation sans le dire, le faire avec la confiance. Une histoire généreuse d'expressions, au sein du salon Indigo d'abord, mais aussi en résonnance dès l'accueil du salon Première Vision.

 

Paru en septembre 2007

64 pages / 16,5 x 22 cm

15 €

ISBN 978-2-35145-061-1

 


Christophe Dalecki

résidence au coLLombier... à Cunlhat

 

L’exploration des rapports contemporains entre nature et culture est le centre et le moteur de ce travail. D’abord, choisir l’univers végétal, car il est assez distancié, différencié du nôtre. Ensuite, rechercher des articulations, des ruptures, des discordances, des similitudes, créer des parallèles, des confrontations, des rapports de forces, des passerelles, des provocations ludiques entre ces deux idées et réalités qui se télescopent, c’est l’axe autour duquel se déploient installations, sculptures et dessins. Enfin, utiliser la couleur verte, pousser le mimétisme du côté végétal et mettre cela en relation avec des objets, des matériaux plastiques issus de la production industrielle, de la consommation, c’est une façon d’interroger cette rencontre nature, culture. Tantôt des matières naturelles peuvent se combiner avec d’autres, comme le plastique. Tantôt, le plastique reste le matériau essentiel des constructions végétales. Comme si, les objets et cette matière pouvaient se transformer, se faire plus beau que nature…

 

Paru en septembre 2007

24 pages / 23 x 16 cm

7 €

ISBN 978-2-35145-058-1

 


Pierre-Yves Brest

Le Bataillon de Sourbrodt

 

Le Bataillon de Sourbrodt est un livre d’artiste et un plongeon au cœur de l’Europe et de son histoire contemporaine. Au travers d’un texte court et d’une vingtaine de photographies, Pierre-Yves Brest confronte deux réalités différentes d’un même territoire naturel, celui de Sourbrodt dans les Hautes-Fagnes belges. Alors que tout semble aujourd’hui conférer à ce paysage frontalier de l’Allemagne la stature apaisée du monument naturel, Pierre-Yves Brest y porte un regard distancié, mettant en tension l’enthousiasme de l’arpenteur photographe qui découvre un territoire aux qualités singulières, avec l’histoire humaine d’une noirceur d’encre. Il y est question de paysages et de sous-bois plongés dans la moiteur de l’été, de curieuses et fragiles architectures inhabitées, de traque animale, de conflit mondial, de soldats russes, d’isolement, de disparition, de mémoire… Au fil des pages, l’auteur invite le lecteur à mesurer un écart entre l’histoire livrée et la série photographique. Dans cet entre-deux qui se creuse peu à peu, le cours du temps semble s’étirer jusqu’à se figer. Sourd alors l’étrange sentiment que tout peut, une nouvelle fois et d’un moment à l’autre, basculer dans la tragédie.

 

Paru en juin 2007

Ouvrage en français - anglais - néerlandais - allemand - russe

48 pages / 11 x 15,5 cm

12 €

ISBN 978-2-35145-056-7

 


Ingrid Luche

I Got The

 

«Lorsque j’ai vu les images du travail d’Ingrid Luche, j’ai eu envie de le mettre en scène. J’imagine que l’on pourrait comparer cela à la réaction d’un metteur en scène de théâtre ou de cinéma qui, lisant un scénario, ou une pièce classique, y voit l’espace qu’il pourrait y occuper dans le processus de sa restitution, et la lecture qu’il pourrait, de façon provisoire et personnelle, encourager à en faire. Avec aussi en tête l’idée que cette vision personnelle ne ferait pas de mal à l’œuvre mais pourrait, bien au contraire, lui faire du bien.» Eric Troncy

Paru en juin 2007

176 pages / 15,5 x 22 cm

20 €

ISBN 978-2-35145-055-0

 


L'amour de l'art

Art contemporain et collections privées du Sud-Ouest

 

Trente ans de peinture figurative, toutes générations, styles et thématiques confondus, pour un panorama original « puisé » dans les collections privées du Sud-ouest : depuis les années 60-70 autour de la Figuration Narrative avec Arroyo, Jacques Monory, Bernard Rancillac ou Hervé Télémaque, jusqu'à nos jours avec Philippe Cognée, Marc Desgrandchamps ou encore Djamel Tatah, sans oublier Olivier Debré ou Piet Moget installés aux limites de l'abstraction, ou encore, étonnamment méconnus, Emanuel Proweller, Christian Babou ou Alain Tirouflet. « Au moment où l'art contemporain paraît n'être plus que l'otage d'un genre spécifique, avec ses experts assermentés, ses références et ses « subversions » obligées, il est rafraîchissant de voir qu'il peut aussi explorer des voies familières, renouveler des techniques traditionnelles, prendre plaisir à questionner l'image réaliste comme le signe figuratif.»

 

Musée des Beaux Arts d'Agen

 

Paru en juin 2007

112 pages / 17 x 24 cm

22 €

ISBN 978-2-35145-057-4


TXOMIN BADIOLA

LA FORME QUI PENSE. 96-06

 

Textes : Carmen Cerdeira, Lóránd hegyi, Txomin Badiola, Pierre Tillet, Iñaki Martínez de Albeniz.

 

Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole.

 

Paru en février 2007

256 pages / 16,5 x 20 cm

28 €

ISBN 978-2-35145-047-5

 


Annie Bascoul

En Watteau

 

"La grâce de Watteau est la grâce. Elle est le rien qui habille la femme d'un agrément, d'une coquetterie, d'un beau au-delà du beau physique. Elle est cette chose subtile qui semble le sourire de la ligne, l'âme de la forme, la physionomie spirituelle de la matière… " Pour Annie Bascoul, l’œuvre de Watteau est le regard d’un homme qui ne croit pas à un monde meilleur et qui se réfugie dans ses rêves. Il est de ces poètes qui savent que la vie n’est jamais un rêve, que rien n’existe après la vie et qu’il faut donc s’inventer un monde idéal pour survivre. Dans son travail qu’elle appelle Folies, Annie Bascoul veut prendre les rêves pour la réalité. Ses réalisations sont rares, précieuses, toujours belles et poétiques. Ses Folies sont avant tout une réflexion sur la beauté qui rime avec étrange et poésie.

 

Musée Bargoin, Clermont-Ferrand

 

Paru en février 2007

48 pages / 21 x 26 cm

18 €

ISBN 978-2-35145-046-8

 


Eui-Suk Cho

 

Accueillie en résidence de création et d’expérimentation par Vidéoformes, l'artiste coréenne Eui-Suk Cho a promené son cheval dans les rues clermontoises, de la place du Terrail à la Galerie de l'Art du Temps, simulant et symbolisant à la craie un tapis d’herbe. Ce drôle de petit cheval découvert au détour d’une visite aux puces, a déjà parcouru le monde aux cotés de l’artiste. Les performances et travaux d’Eui-Suk Cho se présentent principalement sous forme d’images photographiques ou vidéographique le plus souvent mises en scène et en espace dans les installations. C’est autour de l’instant, du lieu, de la trace, du mouvement et de la gestuelle, mais aussi du vide et de l’abstraction, que s’articule son œuvre.

 

Association Trames.

 

Paru en décembre 2006

32 pages / 24,5 x 16,5 cm

7 €

ISBN 2-35145-043-4

 


Fabienne Tronche-Bézy

 

"L’acte du tissage et son résultat, le tissu, témoignent d’un travail de liaison susceptible d’évoquer toute activité par laquelle ce qui était auparavant séparé se trouve rassemblé. Le tissage, parce qu’il consiste dans l’entrecroisement de la chaîne et de la trame, métaphorise toute relation étroite et intense entre deux individus, deux images, deux mots. Organiser des liens, telle est l’opération commune à l’enlacement des mots, au tissage, au travail du texte."

Paru en octobre 2006

24 pages / 20,5 x 20,5 cm

10 €

ISBN 2-35145-041-8

 


Marguerite Noirel Celle qui rend à la vie

Daniel Lamotte

 

Du fer et de divers matériaux de récupération, Marguerite Noirel donne naissance à des créatures d’où ressort une finesse psychologique exceptionnelle et une critique féroce de la société humaine. Les spectres échevelés revivent pour tirer la langue à l’avenir. L’armée de ces soldats attend son heure. Dans son combat contre le monde et contre elle-même, l’artiste sort triomphante : son œuvre exprime l’espoir fou d’une continuité, même relative, après la mort.

 

Paru en octobre 2006

32 pages / 21 x 27 cm

12 €

ISBN 2-35145-038-8

 


Delphine Gigoux-Martin

Château de Taurines / Les abattoirs

 

L’exposition de Delphine Gigoux-Martin conçue pour le Château de Taurines peut être considérée comme une sorte de cérémonial ou de rituel de passage entre l’imagination et la réalité. Ce qui ne va pas sans bousculer quelques vérités et briser certains mythes sur notre étrange humanité.

 

Association pour l'Animation du Château de Taurines

 

Paru en juillet 2006

48 pages / 20 x 16,5 cm

15 €

ISBN 2-35145-034-5

 


Philippe Fangeaux

 

Nerveusement tendu entre classique et contemporain, mais toujours à distance, le travail de Philippe Fangeaux s’affirme, selon l’expression nietzschéenne, "intempestif ". Et c’est précisément de cette intempestivité qu’il tire sa puissance. Avec un refus de se laisser délimiter par un genre ; une volonté, en dépit de sa détermination picturale et figurative, d’échapper aux catégories.

 

 

Chapelle Saint-Jacques à Saint-Gaudens

 

Paru en juillet 2006

40 pages / 23 x 23 cm

12 €

ISBN 2-35145-033-7

 


Anne-Sophie Emard

Le sourire des glaciers

 

La jeune plasticienne clermontoise propose un "jeu de piste" mêlant un travail sur l’intime et la conscience d’un environnement urbain et social. "Si je dé-nature des images, c’est pour pouvoir leur donner une nouvelle vie, c’est comme les transformer potentiellement en mot(s), inventer à partir d’eux un vocabulaire et les agencer d’une façon différente qu’ils ne le sont dans la réalité."

 

Musée d'Art Roger Quilliot,Clermont-Ferrand

 

Paru en octobre 2006

48 pages / 27 x 21 cm

18 €

ISBN 2-35145-035-3

 


Jean-Marc Bustamante

Beau fixe

 

Ce catalogue présente les étapes récentes de l’œuvre de Jean-Marc Bustamante : un choix de Panoramas de très grands formats (encre sur plexiglas) et deux séries de reliefs, Trophées et Perfect Dreams, accompagnées d’une introduction de Lóránd Heygi et d’un long entretien illustré réalisé par Pierre Tillet. Le dessin, la découpe, la couleur sont au centre du travail de l’artiste qui met en place dans ses œuvres de véritables pièges à regard. Au-delà des disciplines, l’œuvre de Bustamante se joue de l’espace et de la lumière pour tenter de redéfinir une nouvelle approche de l’art, haute en couleurs, acide, parfois ironique, souvent déstabilisante.

 

Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole.

 

Paru en mai 2006

80 pages / 16,5 x 20 cm

17 € épuisé

ISBN 2-35145-028-0

 


Philippe Lamy

Rumeurs de l'île

 

Philippe Lamy, né en 1953 à Casablanca, vit à Pibres dans le Tarn. A travers sa peinture, il explore les territoires de la couleur. Son travail s’organise en séries qui se déploient dans l’espace et dévoilent d’infinies variations de rythmes et de teintes. Le regard parcourt les toiles, se perd dans les bleus – du plus limpide au plus sombre, du plus intense au plus cendré – et s’initie aux subtiles déclinaisons chromatiques des rouges… La matière vibre et imprime son rythme à la peinture : sous les pigments, la poudre de marbre dessine des vagues ; parfois des bulles d’eau à peine colorées sont emprisonnées à la surface de la toile. Les paysages de Philippe Lamy ne sont ni d’ici, ni d’ailleurs, ce sont des paysages intérieurs que l’on arpente en silence, des îlots où l’on accoste le temps d’un regard.

 

Musée Denys-Puech, Rodez

 

Paru en juin 2005

64 pages / 21 x 28 cm

25 €

ISBN 2-35145-001-9

 


Dean Jokanovic Toumin

La ligne comme dimension de l’espace

 

L'idée du projet LA LIGNE COMME DIMENSION DE L'ESPACE, présente dans la totalité de mon travail, est définie dans la citation suivante : "Si tu cherches l'enfer demande à l'artiste où il se trouve ; si tu ne trouvres pas l'artiste c'est que tu es déjà en enfer."

Avigdor Pawsner, 1793 – 1993, Dean J. Toumin.

 

Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole.

 

 

Paru en mai 2006

48 pages / 16,5 x 20 cm

12 €

ISBN 2-35145-030-2

 


Thomas Monin

De l’ampleur du Mélange

 

Pour ce jeune plasticien, l’art est une zone fertile où il tente de réconcilier processus biologiques et processus culturels, en soulevant la part d’ombre que nous entretenons avec notre animalité et en l’assumant. Son postulat de départ : "La vie est entièrement le résultat de la physique et de la chimie à l’intérieur et entre les cellules."

 

Paru en avril 2004

144 pages / 20 x 20 cm

10 €

ISBN 2-913323-81-2

 


Offrandes

 

Dorothée Selz bouleverse les codes en créant des "sculptures éphémères comestibles" et transgresse le tabou selon lequel "on ne mange pas l'art, c'est sacré !".

Textes : Jean Couteau, Laurent Damiens, Géraldine Girard-Fassier, Laurence Hazout-Dreyfus, Roberto Martinez Gonzalez, Pierre Tilman

 

Galerie Fraich'attitude

 

 

 

 

Paru en novembre 2003

112 pages / 16,5 x 23 cm

25 €

ISBN 2-913323-71-5

 


Nano

 

Cinq artistes internationaux permettent d'observer un monde invisible, parfois inventé, à la découverte de l'infini.

Textes : Laurent Damiens, Laurence Dreyfus, Hubert Reeves, Hans Ulrich Obrist, Nikola Jankovic, Jean-Louis Pautrat, Chrisrian Remesy, Véronique Liégeois, Julie Andrieu

 

Galerie Fraich'attitude

 

 

Paru en juillet 2003

160 pages / 16,5 x 23 cm

20 €

ISBN 2-913323-60-X

 


Fridge

 

Fridge propose une réflexion sur la perception de l'objet réfrigérateur en dehors de son cadre habituel de la cuisine.

Textes : Laurent Damiens, Laurence Dreyfus, Valérie Mrejen, Jean-Pierre Coffe, Alexandre Cammas, Guillaume Crouzet, Emmanuel Rubin, Jota Castro, Amandine Geers et Olivier Degorce, Professeur Joël Ménard

 

Galerie Fraich'attitude

 

 

Paru en octobre 2002

128 pages / 16,5 x 23 cm

25 € épuisé

ISBN 2-913323-48-0

 


Boris Achour

Cosmos

 

A l'occasion des expositions au Kunstverein de Freiburg, Boris Achour a composé deux œuvres distinctes réunies sous le nom de Cosmos. En intégrant histoire du cinéma, littérature et art, il situe son œuvre par rapport à notre culture à la fois collective et individuelle, mais propose aussi différentes options faisant le lien entre le réel et la fiction.

 

Edition Le Palais de Tokyo à Paris

 

Paru en septembre 2002

24 pages / 27,5 x 19,5 cm

10 €

ISBN 2-913323-39-1

 


Jonathan Meese

Vive Fantomas

 

A trente-trois ans, Jonathan Meese est assurément l’un des artistes les plus prometteurs de la jeune génération allemande. Son art est un engagement physique, esthétique et intellectuel absolu. Grâce à l’association In extenso, Vive Fantomas est le premier ouvrage en langue française à lui être consacré.

 

Edition association In Extenso

 

 

 

Paru en mars 2005

56 pages / 21 x 27 cm

20 €

ISBN : 2-913323-97-9

 


Anne-Sophie Muziot

Petites oasis quotidiennes

 

Poète et plasticienne, Anne-Sophie Muziot raconte par ses dix petites oasis quotidiennes sa petite terre mentale et invite les petites planètes de sa tête " à venir se poser sur un terrain sûr, la Terre-mère. "

 

 

 

Paru en janvier 2004

36 pages / 13 x 13 cm

6 €

ISBN 2-913323-73-1

 


Janaina Tschäpe

100 little deaths

 

Comme une suspension dans le temps, une petite mort, Janaina Tschäpe s’est mise en scène dans des lieux qui la touchent ou lui évoquent un sentiment particulier. Le monde entier devient pour elle un atelier possible.

 

FRAC Champagne-Ardennes

 

Paru en avril 2004

208 pages / 21 x 15 cm

25 € épuisé

ISBN 2-913323-78-2

 


Delphine Gigoux-Martin

 

Delphine Gigoux-Martin s’épanouit artistiquement par l’installation. Dans son travail, intelligemment construit, la nature est simultanément mise en intrigue, mise à distance et mise en question. Evocation poétique de ses obsessions, son univers est peuplé d’animaux de consommation naturalisés, à la charnière de l’étrange et du familier.

 

Association Trames

 

Paru en septembre 2004

28 pages / 23,5 x 16 cm

7 €

ISBN 2-913323-88-X

 


L’utopie domestique

Pascale Weber

 

Squatteuse de musée, banquière, représentante en art domestique, artiste à domicile, la vidéaste Pascale Weber recherche par ces différentes expériences quel est l’espace réservé à l’artiste dans la société.

 

 

 

Textes : Jacques Derrida, Gabriel Soucheyre, Roland Duclos, Joaquim Manzi, Delphine Gigoux-Martin, Gilbert Pons, Bruno Boussagol

 

Edition Vidéoformes

 

Paru en septembre 2004

72 pages / 20 x 20 cm

15 €

ISBN 2-913323-89-8

 


Sébastien Maloberti

L’identité du fleuve

 

Texte : Eric Fayet

Association Trames

 

 

 

Paru en mai 2005

24 pages / 22 x 18 cm

7 €

ISBN 2-35145-007-8

 


L’Ane bleu

Un parcours en région Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

L’Ane bleu, œuvre de Stephen Wilks, est un âne de taille réelle, en tissu, qui voyage à bord de la Galerie Ambulante, un véhicule aménagé en espace d’exposition. Au fil des rencontres, il fait naître des situations, reliant des histoires personnelles souvent éloignées les unes des autres et façonnant ainsi un récit commun. Cette édition est la chronique en images de ce périple.

 

 FRAC PACA

 

Paru en mars 2006

160 pages / 12 x 18 cm

15 €

ISBN 2-35145-021-3

 


Alicia Framis

Partages/Sharings

 

"Partager une expérience, c’est donc prendre chacun sa part du lot commun, être séparés ensemble. Et être ensemble séparément, c’est aussi bien ce qui définit la relation entre Alicia Framis, face à la caméra, et ce qui est derrière la relation qu’elle entretient, derrière la caméra, avec les acteurs de ses performances, avec les "gens". Et c’est aussi, bien sûr, la modalité même de la relation qui relie et sépare les "gens", ces personnes entre lesquelles circule la caméra des "grèves secrètes"…

 

CAPC de Bordeaux

 

Paru en mai 2006

160 pages / 16 x 22 cm

25 €

ISBN 2-35145-031-0

 


Marc Geneix

Zones de défiance

 

Texte : Jean-Charles Vergne

Association Trames

 

Paru en mai 2006

24 pages / 23 x 18,5 cm

7 €

ISBN 2-35145-032-9

 


Catherine Lee

 

Catherine Lee travaille le bronze, la céramique ou le verre. Les formes qu’elle modèle dans ces matériaux traditionnels, voire archaïques, sont simples et presque " primitives ". Proches des sculptures minimalistes abstraites américaines, ses œuvres s’affirment aussi dans une humilité marquée, qui fait penser à une forme d’artisanat ancestral. De même, des contrastes sont établis entre l’aspect précieux des techniques (raku vernissé), et un assemblage beaucoup plus brut (les clous visibles dans la série des Cubics). L’ensemble qui nous est ainsi donné à voir mêle les codes universels et atemporels d’une histoire culturelle et artistique à la vision toute personnelle d’une artiste, de son expérience - les titres des œuvres renvoient souvent à des lieux particulièrement évocateurs pour Catherine Lee.

 

Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole.

 

Paru en mai 2006

64 pages / 16,5 x 20 cm

14 €

ISBN 2-35145-029-9

 


Roman Opalka

Octogone

 

Octogone est une installation spécifiquement pensée par Roman Opalka pour exposer son Projet. La structure accueille sept de ses Détails – peintures réalisées depuis 1965 selon un même procédé : l’artiste trace à la peinture blanche des nombres, de 1 à l’infini, sur une toile dont la couleur de fond, d’abord noire, est blanchie au fil du temps : chaque nouvelle toile présente un fond dans lequel 1% de blanc a été ajouté par rapport à la précédente. Les nombres sont dits au fur et à mesure qu’il les peint et la diffusion de cet enregistrement sonore accompagne l’accrochage. Enfin, des autoportraits photographiques, pris par l’artiste après chaque séance de travail, complètent cet ensemble formant une seule et même œuvre - celle d’une vie, celle de l’expérience du temps.

 

Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole.

 

Paru en mai 2006

128 pages / 16,5 x 20 cm

23 € épuisé

ISBN 2-35145-027-2

 


Daniel Coulet

Les Vitraux de L’Église Notre-Dame D’aubin (Aveyron)

 

Il n’y a entre la sculpture et les encres de Daniel Coulet qu’une différence de poids, les personnages de ses lavis surgissent comme des spectres, leur vie est reliée au mystère, ils ne rivalisent pas avec la matière. L’arc est une autre figure debout, demain il entrera au musée dont il est proche, comme il y aura aussi demain d’autres encres, et d’autres vitraux dans l’église qui, fatalement, les attend.

 

 

 

Paru en mars 2007

96 pages / 18 x 26 cm

29 €

ISBN 978-2-35145-044-4